E-mail:service@Athenadental.fr     Tel: +0977198850

Conseils après une intervention chirurgicale dentaire

25/05/2016

Les interventions chirurgicales sont souvent suivies d’une gêne et d’un inconfort passagers. Des règles simples permettent de gérer au mieux les suites opératoires.

L’hygiène buccale et les bains de bouche
Une bonne hygiène buccale est la clé d’une cicatrisation rapide et de qualité. Après l’intervention, vous devez continuer vos brossages habituels dans les zones non douloureuses. Pour assurer la propreté de la zone opérée, faites les bains de bouche qui vous ont été prescrits avec le plus grand soin. Attention : ne commencez les bains de bouche que le lendemain de l’intervention, car des rinçages trop vigoureux dans les premières 24 heures risqueraient de provoquer un saignement et de retarder la cicatrisation.
 
 Ma guérison, est-elle normale, qu’en pensez-vous?
La réaction des patients  suite à une chirurgie dentaire peut être très variable d’un patient à l’autre.  La guérison normale se fait progressivement mais à des rythmes différents selon la nature exacte de la chirurgie effectuée, sa complexité, la santé du patient, la présence d’infection ou pathologies diverses, etc. Il existe donc beaucoup de variations individuelles.
Pour cette raison, si vous vous demandez si ce qui se passe dans votre bouche suite à la chirurgie est normal, si l’infection , l’inconfort et la douleur, l’enflure, l’ouverture limitée de la bouche, la paresthésie, le manque de sensibilité, la difficulté à manger, etc. durent trop longtemps, sachez qu’il n’existe pas de “règles” absolue sur l’évolution ou l’amélioration des symptômes mais, règle générale, si la guérison ne progresse pas dans les jours suivant l’intervention, vous devez communiquer avec votre chirurgien car il est la seule personne qui sait exactement ce qui a été fait lors de la chirurgie et il connait votre cas mieux que quiconque d’autre.
Durée normale? De plus, nous ne pouvons vous dire combien de temps durera tel ou tel symptômes à cause des variations individuelles entre les patients et la complexité de l’intervention chirurgicale qui elle aussi peut être très variable. Ainsi, une personne ayant eu une chirurgie très complexe et difficile peut récupérer ou “guérir” en quelques jours et sans aucune complication tandis qu’une autre personne ayant eu une chirurgie beaucoup plus simple peut moins bien réagir, avoir des complications et avoir un temps de guérison beaucoup plus long. Bien qu’il ne semble pas y avoir de logique entre ces deux cas, c’est tout de même possible.
Si la guérison se déroulait normalement mais qu’après un certain temps, des symptômes réapparaissent ou empirent, communiquez avec votre chirurgien.
Nous ne pouvons vous en dire plus! Si vous ne trouvez pas la réponse à vos questions dans cette page, nous écrire pour nous demander si ce qui se passe dans votre bouche est normal suite une chirurgie buccale ne vous permettra pas d’avoir une aussi bonne réponse que si vous posez vos questions  directement à votre chirurgien… alors c’est ce que nous vous recommandons de faire avant toute chose si vous avez des inquiétudes sur votre cas spécifiquement. N’hésitez pas, votre chirurgien est là pour cela!
À quoi s’attendre après l’extraction des dents de sagesse
À la suite de l’extraction des dents de sagesse, des désagréments postopératoires, tels que décrits dans cette section, peuvent être ressentis. Bien qu’ils soient normaux, il se pourrait qu’ils soient tout de même une source d’inquiétude pour les patients qui subissent une telle intervention chirurgicale.
Il est important de vous rappeler que chaque bouche est unique. Ce que vos proches et vos amis ont vécu avec leur extraction dentaire n’est pas nécessairement ce que vous vivrez. Vous devez vous fier aux recommandations de votre dentiste ou votre chirurgien en cas de doute et non aux conseils bien intentionnés de la part de vos proches.
Dans cette page, le terme « chirurgien » est utilisé pour désigner le professionnel de la santé qui fait l’extraction des dents de sagesse, soit un dentiste généraliste ou encore un chirurgien buccal et maxillo-facial.
Saignements
Des saignements sont inévitables du moment de la chirurgie jusqu’à plusieurs heures après le retour à la maison.
Il est très important de mentionner à votre chirurgien si vous prenez des anticoagulants afin que des précautions supplémentaires soient prises pour éviter des saignements postopératoires plus abondants ou incontrôlables.
Un saignement, même faible, peut sembler plus important à cause du mélange du sang et d’une grande quantité de salive dans la bouche. La quantité de sang que vous voyez dans votre bouche n’est donc probablement pas aussi grande que vous ne le pensez.
Des saignements légers ou des suintements, souvent observés par une teinte rouge ou rosée de la salive ou encore un goût de sang dans la bouche, peuvent persister jusqu’à 2 ou 3 jours après la chirurgie; ces saignements sont normaux et ne sont pas précurseurs d’un problème.
Solutions :
Mordre fermement et continuellement dans une compresse de gaze repliée ou une poche de thé humectée placée directement sur le site d’extraction pour une période de 30 à 60 minutes. Répéter au besoin pendant 30 minutes, en changeant la compresse ou la poche de thé humectée si elle est imbibée de sang, idéalement à toutes les 30 minutes.
Le thé contient de l’acide tannique qui a comme propriété de contracter les vaisseaux sanguins, ce qui aidera à arrêter les saignements par la formation plus rapide d’un caillot sanguin dans le site d’extraction.
Éviter de regarder pour voir si le saignement est arrêté quelques minutes seulement après avoir commencé à mordre dans une compresse ou une poche de thé, à défaut de faire prolonger inutilement le saignement.
NE PAS mâchouiller la compresse de gaze ou la poche de thé ou essayer de parler en même temps qu’une pression est appliquée sur le site chirurgical; une production encore plus importante de salive s’ensuivra, ce qui pourrait causer plus de saignements au lieu de les arrêter.
NE PAS toucher aux plaies avec vos doigts, votre langue ou tout autre objet pour éviter de provoquer un saignement.
NE PAS brosser vos dents durant les 24 heures suivant votre chirurgie.
Surélever la tête et rester calme; l’activité physique et les tâches ménagères sont à proscrire pendant les premiers jours suivant la chirurgie.
Si vous pensez que les saignements s’accentuent ou continuent au lieu de diminuer ou arrêter, malgré les recommandations ci-dessus, consultez votre chirurgien.
Enflure (œdème)
L’enflure est caractérisée par une région du corps près du site chirurgical, soient les joues, le menton, le cou, les lèvres, le nez ou même le front, qui gonfle et devient parfois plus chaude qu’ailleurs.

L’enflure est un phénomène normal faisant partie du processus de guérison. Elle peut être plus ou moins importante selon les individus. Certains patients rapportent d’ailleurs avoir l’air d’un écureuil aux joues remplies de noisettes à cause de l’enflure après la chirurgie.
Elle apparaît jusqu’à 24 heures après une intervention chirurgicale et elle atteint habituellement son maximum de 48 à 72 heures après la chirurgie pour ensuite disparaître tranquillement au bout de 7 à 10 jours.
L’enflure peut causer des maux de gorge, étant donné que les muscles du visage et du cou peuvent être enflés. Le patient pourrait alors avoir de la douleur en avalant. Ces maux de gorge devraient s’estomper à mesure que l’enflure diminue.
Solutions :
POSITION : Pendant les 24 à 48 heures après la chirurgie, garder la tête surélevée par rapport au reste du corps, tout comme pour les saignements, avec des oreillers supplémentaires au besoin.
FROID : Appliquer de la glace sur le visage aussitôt que l’enflure se manifeste pour une période de 20 minutes par heure pendant les premières 48 heures. Il est important de ne pas dépasser 20 minutes consécutives afin d’éviter des engelures à la peau. La glace peut être substituée par des « ice packs » ou un sac de légumes congelés qui permet d’épouser la forme du visage.
CHALEUR : Au-delà de 48 heures après la chirurgie, la glace n’aura plus d’effet sur l’enflure. Pour la faire diminuer après cette période, des compresses chaudes et humides appliquées sur les tissus enflés, aussi souvent que vous le voulez et pouvez le tolérer, aidera à faire diminuer l’enflure. Une bouillotte d’eau chaude appliquée sur les joues est d’ailleurs particulièrement efficace.
Douleur et inconfort
La douleur et l’inconfort sont très fréquents, pour ne pas dire “normaux” ou inévitables, après une extraction dentaire. Le pic d’intensité de la douleur devrait d’ailleurs se produire environ 6 heures après la chirurgie, immédiatement après la disparition de l’effet de l’anesthésie locale utilisée lors de la chirurgie.
Élancements : certaines personnes rapportent sentir un élancement ou une sensation “pulsative” (comme si elles ressentaient leurs pulsations cardiaques) dans la région de ou des extraction(s).
Variations individuelles : L’intensité de la douleur est propre à chaque patient; une intensité élevée n’indique pas nécessairement des complications postopératoires.
Durée de la douleur : Elle devrait diminuer progressivement à mesure que la guérison suit son cours mais la durée peut varier beaucoup (de quelques jours à quelques semaines) d’une personne à l’autre selon la complexité ou sévérité de la chirurgie effectuée pour extraire les dents.
Ainsi, on peut s’attendre à plus d’inconfort ou douleur et pendant une période de temps plus longue après l’extraction d’une dent de sagesse  sévèrement incluse qu’après l’extraction d’une dent non incluse (sortie en bouche).
 L’extraction de plusieurs dents comparativement à l’extraction simple d’une seule dent (par exemple une prémolaire saine extraite pour un traitement d’orthodontie) et la sorte de dent extraite (molaire, prémolaire, etc.) auront des répercussions différents sur la douleur et sa durée. L’intensité et la durée de la douleur dépendent donc de plusieurs variables difficiles à “mesurer” précisément.
Si la douleur et l’inconfort ne diminuent pas avec le temps, communiquez avec votre chirurgien afin qu’il puisse évaluer le tout et prendre action au besoin.
Solutions :
Commencer à prendre un analgésique avant même que l’effet de l’anesthésie locale s’estompe afin de mieux tolérer la douleur postopératoire. Il existe des médicaments contre la douleur en vente libre, soit sous forme d’anti-inflammatoire non stéroïdien comme Aleve® ou l’ibuprofène (Motrin® ou Advil®) ou sous forme d’acétaminophène (Tylenol®, Atasol). Il est important de vous assurer auprès de votre pharmacien si l’analgésique que vous pensez prendre vous convient.
NE PAS attendre que la douleur s’installe avant de prendre des analgésiques; il est préférable d’en prendre de façon préventive et régulière au début pour éviter de souffrir inutilement.
Dans certain cas, l’ibuprofène ou l’acétaminophène ne sera pas en mesure de soulager votre douleur. Dans un tel cas, contactez votre chirurgien afin qu’il puisse prescrire des narcotiques, si vous n’avez pas déjà reçu une prescription avant de quitter la clinique après la procédure chirurgicale. Il est important de savoir que des précautions spéciales doivent être prises lors de l’utilisation de narcotiques; renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour prendre des narcotiques en toute sécurité et en minimisant leurs effets secondaires, tels que la somnolence, les nausées et la constipation.
Respecter toujours la posologie de tout médicament prescrit ou disponible en vente libre pour soulager la douleur.

Athenadental.fr est une société de distribution de produits dentaires. En possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. De diverses catégories : turbine dentairemicro moteurfraise dentaire ainsi que d’autres outils de dentistes. L’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.


Showing of 0 records
écrire un commentaire
Votre evalution:
Votre E-mail:
Contenu:
Invitez vos amis

athenadental.fr icon