E-mail:service@Athenadental.fr    Tel: +0977198850

Déjà vu

Un référentiel construit autour de 31 recommandations

04/28/2017

 

Une des missions des sociétés savantes est de produire des référentiels afin de garantir aux patients un niveau de soins en accord avec les données de la littérature. Ces référentiels sont généralement élaborés à partir d’études comparatives d’un sujet prédéterminé. La littérature sur les bris dentaires périanesthésiques ne permet pas ce type d’analyse, aucune étude de ce type n’ayant été publiée sur ce thème.

 

De ce fait, la SFAR (Société française d’anesthésie et de réanimation) a inauguré un procédé original : les propositions formalisées d’experts. La méthode utilisée consiste à demander à un panel d’experts de fournir des recommandations, en l’absence de données scientifiques de bon niveau. Pour cela, le comité des référentiels cliniques de la SFAR a initié la constitution d’un groupe devant élaborer des recommandations sur la prévention et la prise en charge du bris dentaire en anesthésie. Le groupe a été composé d’anesthésistes réanimateurs des secteurs public et privé, de dentistes et de chirurgiens maxillofaciaux. Un des membres du groupe avait une double compétence en anesthésie réanimation et en droit médical. Découvrez notre sélection de produits à petits prix… Profitez-en! lampe blanchiment dentaire 

Système de blanchiment dentaire LED KC-168

 

Un texte long et un texte court ont ensuite été publiés dans les Annales françaises d’anesthésie et de réanimation. Le texte court est en accès libre sur le site de la SFAR. Le Collège français des anesthésistes réanimateurs (CFAR) propose en parallèle une démarche d’évaluation des pratiques professionnelles, sous la forme d’un audit de pratiques. Cet audit, centré sur le bris dentaire périanesthésique, est accessible à tous les membres du CFAR, via le site du collège. Il s’intègre dans le développement professionnel continu (DPC).

 

Le référentiel est construit en 31 recommandations, résumées dans le texte court et se répartissant en trois parties :

  • la recherche et la consignation des risques de bris dentaires lors de la consultation préanesthésique;
  • la prévention du bris dentaire au bloc opératoire;
  • la conduite à tenir devant un bris dentaire.
  • Dans chaque partie, des encadrés mettent en lumière les spécificités pédiatriques. Dans le texte long, les lecteurs trouveront un argumentaire détaillé pour chaque recommandation, ainsi que des aides à la pratique sous forme de schéma proposé pour consigner l’examen clinique dans le dossier d’anesthésie.

La consultation préanesthésique est obligatoire en France. Elle doit avoir lieu au moins deux jours avant l’acte chirurgical. Lors de cette consultation, l’attention des praticiens est attirée vers la nécessité de décrire les facteurs de risque d’intubation difficile, l’état dentaire initial du patient après l’avoir interrogé et de l’informer que les traumatismes dentaires sont possibles au cours de toute anesthésie.

 

Les Internautes Ayant Lu Cet Article Ont Également Lu  Commander en grosses quantités

Recherchez plus matériel dentaire sur Athenadental.fr

  • No comment
Showing of 0 records
écrire un commentaire
Votre evalution:
Votre E-mail:
Contenu: